Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog

USA 2013 - Wild wild West ...

Plus je reste aux USA et plus j’y passe du temps, plus je me rends compte des préjugés que nous avons européens sur ce pays. Au fait on croit connaitre ce pays, mais tout faux, on ne connait pas le 10ème de ce qu’il renferme. Mais bon, j’ai prévu un billet à part pour cela, dans lequel j’ai bien l’intention de tordre le cou à toutes les idées préconçues que l’on peut avoir sur nos chers amis, les amerlocs.

Mais avant cela revenons-en à nos moutons et à la suite de mon séjour.

Première semaine: Shut-Down and Drive…

Le 1er octobre, bien reposée de l’éventuel Jet Lag que je pourrais avoir, je suis motivée. J’ai une chouette voiture, j’ai la carte routière, repéré les endroits à visiter et me suis munie d’un irlandais complètement taré qui veut bien jouer au co-pilote. Tout semble être parfaitement organisé pour se faire une chouette balade de deux jours à travers canyons et « parcs nationaux ». C’était sans compter sur le Shut Down et la fermeture de tous les sites nationaux. Vous avez peut-être remarqués à quel point il est difficile de se « retourner » quand vous avez un plan précis dans la tête ? En tout cas ce l’est pour moi… j’adore partir à l’aventure, me laisser guider, sans aucun plan. Mais s’il m’arrive de faire un plan, ce qui me demande déjà une énergie folle, et que celui-ci ne fonctionne pas, je n’ai développé aucune faculté d’adaptation. Je reste là, comme une idiote, à me demander ce qui m’arrive. Et je peux vous dire que ça peut durer un certain temps. Situation qui faisait bien rire l’autre irlandais à mes côtés, me voyant hébétée à souhait. Bon déjà qu’on avait roulés 4 heures pour accéder au grand canyon, qu’il ne valait pas la peine de continuer sur Antelope, sachant pertinemment que les spots principaux seraient fermés, on a rebroussé chemin et décidés de s’arrêter à Sedona pour manger. Au moins Sedona n’était pas fermé, encore heureux. Bon d’accord ce n’est pas un parc national.

USA 2013 - Wild wild West ... USA 2013 - Wild wild West ...
USA 2013 - Wild wild West ...
USA 2013 - Wild wild West ... USA 2013 - Wild wild West ...

Alors nous sommes rentrées sur Phœnix et avons décidés de sortir nous saouler pour la peine (ouaip fallait bien faire marcher l’économie américaine tellement mal au point que le pays est obligé de mettre en arrêt de travail leurs employés d’état)…

Le jeudi j’ai changé de maison et suis allée passer les 2 dernières nuits chez mon autre cousin, le frère du premier. Et soudainement tout autre ambiance, fanatiques de sport, le fils joue au football américain et préparait son match de vendredi. Cela ne nous a pas empêchés d’aller dans un Sportsbar pour aller manger un « Hamburger » tout en regardant le match des Coyotes, l’équipe de hockey sur glace du coin. De plus j’ai eu le droit à un « cours intensif » sur les règles de Football américain histoire de ne pas avoir l’air d’une idiote le lendemain.

Vous connaissez Frank Lloyd Wright ? Les architectes qui me lisent, qui doivent se compter au nombre de 1, le savent surement. Cet homme est le père spirituel de tout architecte qui se respecte. C’est l’homme qui a tout inventé, dans l’architecture moderne. Son œuvre la plus imposante et la plus connue : le Guggenheim Museum de New York. Cependant Monsieur Wright a créé une école d’architecture qui se trouvait sur deux campus, le campus d’été dans le Wisconsin et celui d’hiver à Scottsdale, elle s'appelle Taliesin. Et bon, fallait aussi parfaire ma culture… alors suis allée visiter ce fameux campus. Ben j’vais vous dire, j’aurais bien fait architecture sur le coup.

USA 2013 - Wild wild West ...
USA 2013 - Wild wild West ... USA 2013 - Wild wild West ...
USA 2013 - Wild wild West ... USA 2013 - Wild wild West ... USA 2013 - Wild wild West ...

Après avoir fait évoluer mes connaissances et ayant l’excellente sensation d’être plus intelligente, je me suis autorisée une nouvelle petite virée shopping. Et j’ai fini avec ça…

USA 2013 - Wild wild West ...

Oui je sais ça fait peur.

Enfin le soir nous sommes partis voir le match de mon neveu. L’autre neveu. Un jeune homme de 19 ans, beau comme un Dieu et en plus joueur de l’équipe de Football américain de sa high school. Donc, genre le garçon à pécho pour une jeune fille de la région. Et le genre de neveu qui rend super fière sa tata. J’ai enfin vu un match de Foot américain et, ayant eu le droit à un cours particulier la veille, j’ai tout compris. J’ai surtout compris que l’équipe du susmentionné a terriblement mal joué, mais bon chut faut pas le dire. J’ai malgré tout adoré découvrir ce sport.

Le lendemain, j’ai pris l’avion pour retourner à Boston… quitté la douceur du désert arizonien pour la côte Est, ou le temps est nettement moins stable. Mais ça … c’est la suite…

Et puis...

La phrase : “Because of the federal Shut-Down all the national parcs are closed”. … piip.

Le chiffre : 800'000 … 800'000 fonctionnaires sans emploi du jour au lendemain. Sérieusement vous vous imaginez un autre pays ou une telle chose pourrait arriver ? Dans nos pays européens nous avons souvent l’habitude de dire que les fonctionnaires ont la sécurité de l’emploi et de bonnes couvertures sociales. Ben aux Etats-Unis ces employés d’Etats peuvent se retrouver du jour au lendemain sans rien, ni salaire, ni assurance de retrouver leur place par la suite.

L’objet : Le Barbecue, pour le « Tailgating »… Alors ça c’est bien américain. Avant chaque match de foot ou autre, les fans se retrouvent sur le parking du stade, avec saucisses et hamburgers et font ce qu’on appelle le Tailgating. Il s’agit d’un Barbecue géant. Et chacun est invité à tester la nourriture de l’autre. Il suffit de mettre 1 ou 5 $ dans une tirelire et vous pouvez venir vous sustenter à tous les stands. Naturellement que pour les matchs tels que ceux de la NFL on parle de centaines, que dis-je, de milliers de saucisses qui s’échangent. Lors d’un match de high School, le tailgating est organisé par les parents des joueurs. Mais ça reste tout de même quelque chose de très « américain », un autre monde, une autre culture. Mais tellement sympa !

La personne : L’irlandais ! Un fou furieux, rencontré en 2011 lors de mon dernier voyage en Arizona. Un conseil : n’essayez jamais de tenir l’alcool contre un irlandais (même un irlandais expatrié depuis des années) au niveau de la quantité ingurgitée, c’est « perdu » d’avance. Résultat des courses : il m’a ramené tant bien que mal et je n’ai récupéré la voiture de location que le lendemain. Arf… tout en ayant gagné un beau mal de crâne en prime.

L’Entertainment : You’re Christina « Fucking » Aguilera. Le Jury the The Voice USA ce n’est pas la même chose que chez nous hein. Adam Levine, Christina Aguilera, CeLoo et Blake Shelton (chanteur de country). Mais surtout Adam Levine… bon ok, je ne suis pas objective là. Et les participants, ce n’est pas la même chose non plus. Enfin. Mais l’ambiance entre les juges est juste géniale et quand Christina Aguilera hésite à se battre pour faire entendre sa voix contre Adam Levine, Blake se retourne vers elle en disant « What the heck, you’re Christina « Fucking » Aguilera, damn it ». C’est marrant le paradoxe américain, ce côté prude d’un côté et cette liberté d’expression de l’autre. Mais finalement c’est ce qui fait leur charme.

La musique : Le DJ du match de Football américain de mon neveu devait avoir les mêmes goûts musicaux que moi et surtout le même groupe préféré. Car tous les 3 morceaux on avait le droit à FOB … ah FOB. Le seul groupe Rock qui manque encore à mon palmarès de concerts. Je n’attends plus que l’opportunité de les voir, une fois. En attendant je me contente de leur musique dans mon iPad / iPhone / iPod.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Tag(s) : #Voyages

Share this post

Repost 0
To be informed of the latest articles, subscribe: