Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog

La page blanche... ou le syndrome de l'écrivain (que je ne suis pas)

Alors oui je reviens … je ne sais d’ailleurs pas pourquoi j’étais partie mais bon, c’est comme ça chez moi… ça ressemble fortement à la chanson de Claude François… « Ça s’en va et ça revient »… Ne me remerciez pas, je suis contente que vous soyez condamnés à fredonner la chanson toute la journée.

Je vous l’avais déjà dit une fois je crois, mon blog c’est mon truc à moi, je suis sure que ça fait plaisir à certains d’entre vous de me lire, et moi plaisir de savoir que vous trainez toujours dans mon entourage… mais avant tout j’écris quand j’ai envie, quand je suis inspirée et surtout (avant tout) quand j’ai le temps. Bon c’est vrai, je ne devrais pas avoir le temps actuellement, car je devrais garder l’énergie qui me reste à écrire mon travail de mémoire pour mon Master. Mais bon, j’ai beau tourner le problème dans tous les sens, la feuille reste indéfiniment vide et blanche.

La page blanche... ou le syndrome de l'écrivain (que je ne suis pas)

J’aimerais pouvoir jeter quelques mots sur le papier, comme ça, de manière désinvolte, histoire de lancer la machine. Comme je le fais ici, sans me soucier de ce qui va se passer. Cependant je n’y arrive pas. [D’ailleurs à l’heure actuelle on ne jette plus les mots on les frappes ou tapes, et après on me dit que le monde n’est pas devenu plus violent].

Je reste bloquée, en effaçant toutes les phrases que j’arrive à accoucher en douleur, ne me trouvant particulièrement nulle est manquant clairement d’imagination. Et pourtant je sais écrire, mon style ne laisse pas à désirer, j’ai une maitrise correcte du verbe et de la langue française, un certain sens de la rhétorique (même si je suis très loin de la qualité d’un Nicolas Bedos) et un savoir-faire suffisant dans le domaine de la langue de bois. Je devrais, cumulant toutes les qualités susmentionnées, être capable de pondre un texte correct non ?

Eh ben non, tout ce que je peux écrire me parait fade, sans style, terriblement banal et sans intérêt. Donc je pense que vous voyez surement ce que je peux ressentir.

La page blanche... ou le syndrome de l'écrivain (que je ne suis pas)

Par contre, je prends toute proposition, toute suggestion pour arriver à me mettre au travail. A arriver à dépasser le stade du titre et du squelette. Je pensais sérieusement que le syndrome de la page blanche était un truc d’écrivains. Vous savez ceux qui écrivent tellement bien que tout le monde souhaite les lire et achètent leur bouquins.

Ceux qui, pour gagner leur vie, se doivent de pondre des centaines de pages, régulièrement, et souvent sur commande. Je peux m’imaginer que ce syndrome puisse toucher aussi les bloggeuses qui sont passés dans la catégorie influente, et qui gagnent leur vie par ce moyen.

La pression du public… le trac d’écrire un navet, de faire un flop. Mais moi qui suis-je, surtout en parlant de Master, je suis juste une simple étudiante comme beaucoup d'autres qui fait des études postgrades juste parce que ça lui manquait.. je ne prétends pas vouloir faire de mon travail de mémoire un best seller de stratégie. Surtout finalement qu'il s'agit de redéfinir le business model, sujet au combien traité dans le monde.

Donc pourquoi ce syndrome, pourquoi ce trac devant la feulle blanche. Pourquoi cette impression de tout devoir recommencer depuis le début toute les 5 phrases ? Si quelqu'un à la solution miracle... je la prends et je suis même prête à payer pour cela. Ah tiens... un nègre, ça coûte cher ?


Je rigoles, quoi que !!

La page blanche... ou le syndrome de l'écrivain (que je ne suis pas)

A part ça tout va bien. J’ai passé de bonnes fêtes … et vous ? Est-ce que j’ai des bonnes résolutions, non, j’ai des objectifs. Et qui dit objectifs – dit application – donc résolutions.

J'aime me mettre des objectifs, me planifier certaines choses et m'imposer certaines actions dans le but d'atteindre ces objectifs. Il ne s'agit pas de prendre des bonnes résolutions, genre "cette année je fais plus de sport" ... car je ne le ferais pas si je ne me fixais pas un objectif à atteindre avec ce sport. Vous me suivez ? Genre relation de cause à effet... il faut que la contrainte que je m'impose apporte quelque chose, sinon j'abandonne très vite... Alors je me suis fixée un objectif général qui est d'être bien dans ma tête et dans mon corps.

Je sais je sais, quelqu'un que je connais me dirait que c'est un objectif de Normand ça. Même si je ne sais pas pourquoi il en a après les normands... mais je vous rassure tout ça est très bien étudié... ça passe par me réeduquer d'un point de vue alimentaire, de me remettre régulièrement au sport et aussi de m'octroyer du temps à moi... oui moi !! Etre égoiste... Car si j'ai une seule bonne résolution à prendre c'est d'utiliser le temps... pour me faire du bien. Voilà... c'est tout. Et vous des bonnes résolutions cette année ?

Allez pour se faire sourire.. voici ce que youtube a fait pour dire aurevoir à 2013. J'ai trouvé la vidéo très sympa. Et bon 2013 c'était y'a pas si longemps encore.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Tag(s) : #Ma vie... tout simplement., #Grelucheries

Share this post

Repost 0
To be informed of the latest articles, subscribe: