Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog

FESTIVALS 2014 – PALEO Day by Day II

Le Paléo, je ne vous le présente plus. Mais l’ambiance, ça donne ce que vous verrez dans les vidéos postées en FIN de billet !! Cool non ??

Pour le reste j’ai survécu à la deuxième soirée sur 6 … encore 4. Je vais tenir, y arriverais. Mais les trajets, le boulot et les concerts, l’alcool etc… bah … beuh… au fait vous me comprenez surement.

L’événement off de la soirée :

Le Paléo on y mange bien, très bien même. Le choix est aussi plus que grand, du salé au sucré, de l’épicé au doux, du restaurant chic servi à table au sandwich pris sur le pouce, vous trouvez de toutes les origines, de toutes les spécialités. Vous êtes plus épicés, pas de souci, le quartier latin vous accueille les bras ouverts avec leurs spécialités du sud. Vous aimez l’asiatique… à côté des chinois, vous trouverez du Thaï, vietnamien, Coréen etc. et même des spécialités de pays inconnus.

Vous souhaitez rester traditionnels, le quartier des alpes vous attend avec ses fondues, Malakoff’s, Tartars et autres croûtes aux champignons. Le PALEO c’est aussi un Festival culinaire où le choix est tellement varié qu’on oublie presque qu’il y a des concerts.

FESTIVALS 2014 – PALEO Day by Day II

___________________________________

Dans la catégorie « OFF » du festival je retiendrais aussi le nombre d’enfants hier. 40'000 personnes sur le site du festival, dont 1/3 devaient être mineurs. C'était THE Soirée.

STROMAE est manifestement le héros de toute une génération. Les moins de 15 ans connaissent toutes ses chansons par cœur. Mais ces derniers se rendent-ils compte de ce qu’ils chantent ? Sont-ils au clair avec le fait que « Moules-Frites » ne parle pas du tout, mais alors pas du tout, du plat national belge ? Savent-ils que le personnage principal de « Formidable » est juste une loque humaine au cœur brisé qui a décidé d’en vouloir à la terre entière ? Et bien d’autres…

Enfin je dois avouer que d’entendre le couplet ci-dessou chanté à tue-tête par cinq enfants (filles et garçons) de 10 ans d’âge en moyenne, ben ça me met mal à l’aise tout en me faisant gentiment sourire.

Mais cette fois-ci elle est un peu moins fragile que ce que Paulo imagine
Mais du moment qu'elle criait :
Mais il aurait du s'en méfier, Paulo
Car on ne sait où elle s'est baignée, plus tôt
Comme elle était contaminée, Paulo ne chantera plus
Ou peut-être, une fois enterré, Paulo
On chantera tous :

Paulo aimait les moules frites, sans frites et sans mayo'
À toi Paulooo
Paulo aimait les moules frites, sans frites et sans mayo

Le concert à ne pas louper :

Je pourrais vous parler de Stromae car il le mériterait amplement. Je dois avouer qu’il m’a scotché, surprise et vraiment emballée… Ce gars est un pur talent. Une maitrise du verbe comme peu de monde, un jeu de scène théâtral et une capacité de bouger qui te laisse pantois(e). Ce gars est littéralement fascinant. De plus je suis resté scotchée par sa chanson « Evora ». Hymne au combien touchante en l’honneur de la toute grande Madame Cesaria Evora, chanteuse cap-verdienne décédée en 2011. Dont voici la vidéo.

FESTIVALS 2014 – PALEO Day by Day II

Je pourrais aussi vous parler du lover hawaiien Jack Johnson avec ses muscles saillants, sa belle gueule et sa voix de velours. Tellement parfait qu’il en deviendrait énervant. Pas une fausse note au propre comme au figuré, il maitrise l’art de plaire aux filles comme aux mères avec un pop/rock léché et bien sur lui. Son côté surfeur n’enlève rien à son charme non plus.

_______________________________

Oui je pourrais vous en parler des deux car ce sont des incontournables, mais ça tout le monde le sait et tout le monde se déplacerait pour eux.

Par contre là j’ai envie de vous parler de «Seasick Steve ». Steven Gene Wold est ce qu’on appelle un « HOBO » … oui comme ceux dans la chanson de Charlie Winston … soit un gars qui parcours les Etats-Unis avec la guitare sur le dos pour trouver des petits boulots dans les fermes du pays ou des bars prêts à l’engager pour un petit concert. Et, comme souvent pour ces gars, un jour un professionnel passe par là et le découvre. Et le voilà, toujours en train de faire le HOBO mais sur les plus grandes scènes de Festivals à travers le monde. Seasick Steve c’est la guitare folk par excellence, cette gratte authentique qui provient du fin fond du Tennessee, de l’Arkansas ou même des recoins du Mississipi.

Sa vie de baroudeur tient dans des notes de musiques qui l’accompagnent, ses souvenirs se racontent en chanson. Ça sent le crottin de cheval, la chique de tabac, la fumée de cigarette. Ça a l’ambiance d’un vieux bar plein de gars imbibés de bière et de Whisky. Seasick Steve ne vous invite pas à voyager, il vous emmène avec lui, de gré ou de force, sillonner les routes de la campagne américaine en toute humilité, la gratte sur le dos et le sac en bandoulière. Lui-même dit que son succès il le doit à sa vieille guitare, toute marquée par le temps et les années et que le jour où elle se casserait, il arrêterait de jouer.

Moi je dois avouer que c’est la deuxième fois que je le vois et que je ne peux que essayer de vous convaincre de vous arrêter devant la scène où il joue, de vous asseoir et de profiter du voyage. Seasick Steve c’est le gars simple qui vous fait aimer l’Amérique profonde, par son authenticité et sa simplicité. Et qu’il soit sur petite scène ou sur grande, il restera toujours ce Hobo mal fringué, mal coiffé qui a l’air d’avoir marché des kilomètres avant de s’installer sur son tabouret pour vous raconter sa vie, en musique.

Seasick Steve Back in The Dog House

J’apprends à compter :

Cette deuxième journée s’est finie avec :

Une bouteille de rosée (pour 2), 1 bière, 2 jus de fruits et ½ bouteille d’eau. Ouais et tout ça à 2. Sages non ?

¼ de paquet de clope – encore plus sage non ?

Le début de la nuit de sommeil à 3h du matin.

Un réveil par « associé interposé » à 8h du matin.

Et sinon

Sinon rien, ce soir c’est Elton John qui s’y colle et Grand Corps Malade. Je me vois bien aller danser un peu la Cumbia.

Alors à demain pour de nouvelles aventures.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Tag(s) : #Concerts

Share this post

Repost 0