Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog

Choice
Choice

Etre à la croisée des chemins … c’est fou comme parfois une métaphore peut être parlante, peut refléter un moment d’une vie. Nous avons tous eu un de ces moments où il fallait ouvrir une porte, faire preuve de courage, de témérité pour avancer sur un sentier inconnu. Et nous en rencontrons de nombreux dans notre vie, de ces croisements où un choix s’impose a nous.

Le quotidien est fait de choix, choix que nous faisons consciemment ou pas. L’homme (et par là je parles de l’être humain) est fondamentalement une bête de confort. Nous sommes biens dans notre quotidien, dans nos certitudes. Et l’inconnu a tendance à nous faire peur. Alors se lancer dans une aventure dont l’issue est incertaine est souvent un grand défi, surtout quand nous nous rendons compte que la décision à prendre peut changer notre vie, mais pas seulement. Qu’elle va influencer la vie d’êtres qui nous sont chers.

Actuellement je me trouves à un de ces embranchements qui, si je choisis le chemin de l’inconnue, pourrait changer profondément ma vie, surtout ma vie professionnelle. Je ne vais pas vous expliquer la situation mais croyez moi si je vous dis que cette décision va entrainer des modifications de telle envergure qu’elles ne pourront plus être modifiées par la suite. Que je vais aussi, en faisant le pas dans cette direction, influencer mon avenir mais celui de plusieurs personnes qui m’entourent.

New Challenge
New Challenge

Cela fait donc plusieurs semaines que je réfléchis, que je pose le pour et le contre, que j’en parle avec mes associés, avec mes amis. Que je réfléchis encore, que je prends des notes. Je remplis des cahiers, je fais des brainstorming, je me remets en question. Je remets en question des choix antérieurs, des décisions actuelles et peut être futures.

Et finalement, mercredi dernier j’ai serré la main d’une personne en m’engageant définitivement dans ce sentier étranger. Tout se joue sur une certitude, sur la certitude que c’est le bon choix sans pouvoir, pourtant, me reposer sur des faits. Moi qui suis une pragmatique pure, qui ai un petit côté Saint Thomas. Un sentiment de confiance que m’inspire la personne dont j’ai saisi la main.

Moi, oui moi, je me suis engagée. Engagée dans une relation future et qui se doit d’être de longue durée. Oui moi, celle qui a fuit deux mariages. Moi, celle qui a fondamentalement une peur viscérale de l’engagement, j’ai décidé de m’associer ! Vraiment de m’associer. Pas seulement de « trouver des synergies mais de laisser rentrer quelqu’un dans mon « patrimoine ». Certes on parle de patrimoine professionnel, mais il s’agit d’une partie de moi, de la grande partie de moi et surtout, il s’agit d’un cadeau que mon père m’a fait il y a 4 ans en me filant les reines de deux sociétés qu’il avait créé il y’a presque 30 ans. Si, jusqu’à présent j’étais toute puissante, que les deux sociétés m’appartenaient en majorité, c’est comme si j’offrais l’autre bébé de mon père en mariage et que je lui avais imposé son futur beau fils. Vous comprenez mon problème, j’ai un peu l’impression d’être dans un complexe Œdipien.

Handshake
Handshake

Lorsque j’ai décidé de faire mon Executive MBA, une personne m’a dit que l’obtention d’un tel diplôme entraînait souvent des changements radicaux dans la vie des diplômés. J’avais rigolé, me disant que, en choisissant d’être à la tête de ma propre société j’avais fait le choix de ne pas changer grand-chose dans ma vie et que ce diplôme allait plutôt renforcer ma situation. Je pensais devenir plus ambitieuse encore, plus sure de moi, plus professionnelle encore. Et pourtant, aujourd’hui, je dois avouer que je ne m’attendais pas à ça. Je ne m’attendais pas à accepter le fait je n’étais peut être pas si forte, de réaliser que je m’étais peut être enfilée dans quelque chose qui ne me convenait pas forcément à 100% et surtout, je ne m’attendais pas à faire un constat d’humilité. Toute seule, à ce rythme, dans 2 ans je peux mettre la clef sous la porte et réserver une chambre dans l’hôpital le plus proche.

Je ne pensais cependant pas non plus qu’une telle opportunité pouvait se présenter à moi, un jour comme ça, par hasard. Cet homme qui venait me piquer un client s’est retrouvé être, peut-être, mon meilleur allié.

Souvent je me demande si il s’agit réellement d’un hasard ou est-ce juste un ensemble d’opportunités rassemblées qui me sont soudainement apparues évidentes ? Je n’en sais rien. Je sais simplement que dans quelques semaines, d’ici la fin de l’année, ma vie va prendre un tournant sans précédent, et que ce tournant va probablement être le début d’une nouvelle existence. Logiquement, au moment où j’écris ces mots, un sentiment de panique et/ou d’angoisse devrait m’envahir. Et pourtant, je n’ai jamais été aussi calme qu’à ce moment précis.

En route pour de nouvelles aventures… et pourquoi ne pas ainsi laisser un peu de place à l’amour ? de soi et … pourquoi pas … d’un autre ? Hein, c’est une bonne idée non ?

Allez une petite vidéo sur le choix... par le Groupe de Rob Thomas, Matchbox 20 !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Tag(s) : #Ma vie... tout simplement., #Mots (maux) de patronne

Share this post

Repost 0