Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog

Mon trip en Scandinavie - Chapitre 1 (Helsinki)

Je suis partie bien plus dans le nord … bien plus dans le nord comme dirait Jamel et je dois avouer que je me retrouve un peu devant la feuille blanche à tenter de vous décrire ce qui fut probablement l’un des plus beaux voyages qu’il m’ait été donné de faire. Et j’ai tellement peur de ne pas arriver à vous décrire à quel point cette parenthèse fut magique.

La première partie du voyage nous a amenés en Finlande, avec un premier arrêt de 3 jours dans la Capitale. Helsinki est une ville intéressante dans laquelle on peut constater de nombreuses influences différentes, que cela soit le Jugendstil allemand, les influences soviétiques et post-soviétiques du grand voisin russe ainsi que le baroque et rococo qui a traversé l’eau depuis le Sud.

Mais ce qui vous dépaysera le plus dès le moment où vous poserez vos pieds dans la capitale finlandaise c’est la langue. Aucun moyen de se raccrocher à quoi que ce soit. C’est perturbant au plus haut point de pouvoir les lire les mots, formés de lettres latines, mais de ne pouvoir en déchiffrer aucun sens. Et pourtant, avec ma maitrise de quatre langues, je dois avouer que rarement je ne me suis retrouvée dans cette situation et jamais à moins de 3 heures de vol de ma petite Helvétie. Finalement, il ne faut pas aller au bout du monde pour être dépaysé. La Finlande et son finnois est toute indiquée.

Si vous deviez aller visiter Helsinki, voici quelques conseils :

Mon trip en Scandinavie - Chapitre 1 (Helsinki)

Que voir :

Sibélius Monument… magnifique œuvre consacrée au compositeur finlandais Jean Sibélius exécuté par Eila Hiltunen en 1967. Au fait le plus impression c’est de se mettre dessous et de se rendre compte de la complexité de l’œuvre. Un must.

Temppeliaukio Church, église troglodyte construite entre 1930 et 1969 par les frères Timo et Tuomo Suomalainen. S’il y a une église à voir sur terre c’est celle-ci. Elle est très impressionnante et très belle avec sa roche apparente. De plus, se trouvant au centre de la ville, on ne saurait imaginer sa taille à l’intérieur quand on voir le tas de cailloux de l’extérieur.

Suomenlinna , île forteresse accessible par ferry depuis le port de Helsinki. Jolie promenade le long des recifs, sur les murs des fortifications. Même si fondamentalement il n’y a rien de particulier à voir, on aime cet endroit pour y flâner, pour laisser le vent fouetter notre visage, piqueniquer assis sur une pierre à regarder les vagues se déchainer un peu plus bas. Pour faire comme les locaux, passez au marché couvert se situant juste à côté du port pour faire le plein de légumes, de fruits, de fromage et de Renne séché (oui oui je parles bien de Rudolph, le renne), de la bière et emmenez tout ça avec vous sur l’île, trouvez-vous un endroit stratégique d’où il est possible d’admirer les prouesses des Kite-surfeurs et laissez s’écouler le temps, juste comme ça, sans avoir l’impression qu’il se perd.

Mon trip en Scandinavie - Chapitre 1 (Helsinki)
Mon trip en Scandinavie - Chapitre 1 (Helsinki)
Mon trip en Scandinavie - Chapitre 1 (Helsinki)

Que manger (et où)

A Helsinki je retiendrais plusieurs choses au niveau nourriture. Prenez note du fait que, dans tous les pays nordiques, du moment où vous vous trouvez dans une capitale, les restaurants sont chers. Et pourtant je suis habituée à un niveau de vie élevé avec la Suisse. Ben la Finlande (et les autres aussi), ça y ressemble fortement. Cependant on y mange très bien… cherchez les restaurants russes ou finlandais qui vous assurent une cuisine authentique et savoureuse. Si vous n’aimez pas, les finlandais font d’excellents burgers dont ils raffolent.

Par contre s’il y a un domaine dans lequel les finlandais m’ont « littéralement scotché » c’est la pâtisserie. Les tartes aux fruits rouges, raisinets, cassis et, surtout, leurs escargots à la cannelle. Et si vous y êtes … au café Regatta. Situé au bord de l’eau, juste à côté du monument Sibelius, impossible de rater cette petite baraque rouge dont le jardin est fait de bric-à-brac, achetez y un escargot et un jus de pomme bio et asseyez-vous en face de l’eau et prenez juste le temps de déguster. A éviter si le temps est mauvais, car il n’y a pas de place à l’intérieur. N’oubliez pas d’aller faire un tour aux toilettes avant de partir, elles aussi valent le détour.

Si on parle de pâtisseries, n’hésitez pas à vous perdre un peu plus à Suomenlinna et arrêtez-vous au Café Samovar. Accompagnez votre choix de tarte avec le thé froid maison qui est un vrai délice. Vous ne regretterez pas le déplacement. L’intérieur est mignon comme tout et ressemble fortement à une maison de poupée, ou à une dinette à laquelle on pouvait jouer quand on était petites, quand j’étais petite… quand nos dinettes étaient encore faites de « bois » et de porcelaine.

Ce qui m’a frappé :

« Dès la première seconde, le temps s’arrête presque. C’est comme si on vous interdisait littéralement d’être stressée. Leur zenitude et leur sourire, à la limite de la bonhomie, vous donne ce sentiment de quiétude qui ne vous lâche pas. Aucun moyen de se retrouver stressée là-bas. Les choses vont à leur rythme. Cependant je dois avouer que je n’ai pas non plus ressenti de la mauvaise volonté, ou de la "flemme", comme on peut le ressentir dans d’autres endroits dans le monde. Il y a un flux d’activité, mais sans énervement, sans tension. Tout coule, tranquillement. Et plus je vais avancer dans mon voyage plus cette réalité va se renforcer, et nous emporter. »

Voilà pour aujourd’hui, dans l’espoir qu’Helsinki vous aura donné l’appétit d’en lire plus sur la suite de mon périple… Bien plus dans l’nord …

Rendez-vous sur Hellocoton !
Tag(s) : #Voyages

Share this post

Repost 0