Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog

Toutes mes connaissances, familiales et amicales, seraient unanimement d’accord pour dire que je suis une bordélique de première ordre. Enfin que je l’étais je dirais. Pour que je puisse garder un semblant de maitrise j’ai rangé les affaires dans des boites, mis les boites dans d’autres boites, sur des étagères ou dans des armoires. Pour, à la fin, en oublier leur existence et racheter de nouveaux objets dont je n’aurais pas besoin, pour que ces derniers finissent à nouveau dans des boites qui terminaient dans de nouvelles boites et de nouveaux tiroirs.

Un jour je me suis retrouvée dans mon appartement à regarder les objets accumulés à travers le temps et surtout encombrant tous les endroits de rangement possibles et j’ai réalisé qu’il serait grand temps de faire un tri. Je fais part de cette nouvelle lubie, aventure, décision (vous l’appellerez comme vous voulez) à l’une de mes amies qui me conseille d’aller voir au rayon développement personnel de la librairie. Tu sais les étagères juste derrière celles où tu t’arrêtes toujours. Il est vrai que j’ai une furieuse tendance à rester bloquer au secteur « science fiction » et ne pas aller plus loin.

Enfin voilà. Elle me parle du livre « l’art de la simplicité » de Dominique Loreau.

D’un pas décidé je me rends au rayon susmentionné et je recherche la bible, le graal. Quand j’en parle à la libraire … elle relève le fait que c’est certes un bon livre mais que « celui-ci » est plus adéquat pour le but que je recherche tout de suite tout en me tendant un livre.

« LA MAGIE DU RANGEMENT » de Marie Kondo.

C’est dont toute motivée que je me lance à la lecture et surtout à la recherche de cette magie. Si ce livre devait arriver à me faire ranger, trier et apporter de l’ordre dans mon appartement ça ne relèverait plus de la magie mais du miracle tout simplement.

Je ne me souviens pas forcément de tout et je pense que chacun en fait une lecture personnelle mais si je devais retenir une seule chose de ce livre serait de dire que si nous nous entourons que de choses dont la possession nous fait plaisir, nous n’aurons aucun souci à les ranger, à leur réserver une place particulière. Ceci entrainerait automatiquement de l’ordre dans nos affaires.

Dans son livre Marie Kondo, consultante japonaise dans le rangement (oui oui ça existe), explique clairement comment il faut procéder. Commencer par les vêtements, ensuite les livres et finir avec les objets du quotidien. L’idée de tout centraliser dans une pièce et de faire le tri que d’une catégorie d’affaires, prendre chaque objet/vêtement dans la main et se demander si nous y tenons, si cet objet nous procure du plaisir relève presque d’un voyage intérieur. Et ça marche. Non seulement on apprend à suivre ses émotions mais on découvre aussi beaucoup de choses. Comme quoi allez vous me dire ? Le fait que, pour une raison inconnue, j’avais acquis une douzaine de ciseaux qui étaient éparpillés dans tout l’appartement. Que j’ai découvert une centaine de briquets aussi. Ça m’a aussi permis de retrouver des objets, me rappeler des souvenir etc.

Une trentaine de sacs poubelles de 60l et je ne sais pas combien de vêtements donnés plus tard, mon appartement a retrouvé une nouvelle vie. Un lifting total. Après avoir jeté tout ce que je pouvais jeter je n’arrivais toujours pas à me satisfaire de la situation et j’ai commencé par changer les meubles de place, voire même changer de mobilier. Je devenue une acharnée. Même si je ne suis pas devenue une maniaque pour autant, mon appartement n’a plus jamais été mal rangé depuis. Un autre effet secondaire plutôt positif pour mon portemonnaie fut le fait que je n’ai plus eu de crises d’achats compulsifs. Réalisant le nombre d’objets inutiles que j’avais en ma possession, tous les achats effectués ensuite devaient répondre au moins à deux question. En ai-je besoin mais surtout en ai-je réellement envie?

Je ne suis pas une grande adepte des livres de développement personnel et je ne crois pas forcément aux remèdes miracles pour aller mieux, se trouver, se retrouver. Mais je ne peux que conseiller la lecture de ce livre à toute personne ayant un tant soit peu de problèmes de rangement. Cela a révolutionné non seulement mon quotidien mais aussi ma relation aux choses matérielles.

Et vous, le less is more ? c’est votre truc.

Rendez-vous sur Hellocoton !n
Tag(s) : #Et toi tu lis quoi ?

Share this post

Repost 0