Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog

Dis moi comment tu voyages....

Dernièrement on parle beaucoup de vacances, de voyages, de retour, de rentrée des classes. Moi, je dois encore attendre 6 semaines. Mais 6 semaines c'est court. Très court. Surtout dans ma situation.

Enfin je ne suis pas là pour vous parler de ça... mais je voulais vous parler de voyage.... ou de vacances.

Dernièrement sur Facebook un « ami » déclare dans son statut… « Partir seul à l’aventure à Magaluf avec seulement 16kg de bagages ça c’est fait ! » …

Ma seule et unique réaction fut « comment veux-tu partir à l’aventure sur l’île de Majorque quand t’as tout prévu dans ta valise ». Déjà les termes Aventure et Magaluf ne sont pas réellement compatibles à mon goût et en plus partir une semaine avec 16kg de bagages quand on va vivre tous les jours en maillot de bain et shorts – t-shirt, relève de l’inventaire complet.

Dis moi comment tu voyages....

15kg de tongs, t-shirt, shorts et costumes de bain, ça en fait un nombre suffisant pour changer tous les jours. C’est comme quand je croise mon assistante le jour de son départ en vacances (1 semaine à Formentera en amoureux) et que sa valise devait atteindre facilement la limite autorisée par les compagnies aériennes. En fait, c’est en voyant la tête du mari quand il portait la valise et le petit sac de sport dans lequel il avait dissimulé non sans peine toutes les affaires dont il avait besoin pour le séjour, que je me suis dit qu’elle avait probablement pris la moitié de son armoire avec elle. Que peu-t-on bien prendre avec soi quand les seules activités possibles sur l’île sont bronzer ou se faire des câlins et aller au restaurant de l’hôtel ? Seule éventuelle folie, aller au resto du village.

Après lui avoir posé la question à son retour, elle m’a déclaré… « Ben quoi, je me change deux fois par jour et je ne supporte pas de porter deux fois de suite les mêmes habits ». Et fondamentalement je ne fus même pas étonnée et cela rejoignait totalement l’idée que je me faisais d’elle. Jamais une mèche de travers, jamais une faute de goût ni une erreur d’accord. Depuis le bout des ongles jusqu’au choix des bijoux tout est toujours parfaitement coordonné et un besoin constant d’ordre et de propreté à côté d’elle. Ce qui, je vous assure, fait d’elle une assistante parfaite, car organisée, droite dans ses chaussures et maitrisant la situation.

Bon j'avoue ça parait pas mal Formentera quand même !
Bon j'avoue ça parait pas mal Formentera quand même ! Bon j'avoue ça parait pas mal Formentera quand même !
Bon j'avoue ça parait pas mal Formentera quand même !

Bon j'avoue ça parait pas mal Formentera quand même !

Dis moi comment tu voyages....

Car de mon côté, c’est une autre paire de manches. En effet, sauf jours de rendez-vous vitaux pour ma société, je mets un peu ce qui me tombe sous la main. Je me coiffe aussi un peu rapidement (voire très rapidement). Au niveau de l’organisation, vous devriez voir mon bureau, on dirait celui d’un fonctionnaire soviétique des années 60. Sauf qu’ici on ne fait pas de formalisme excessif. Je collectionne tout simplement.

Alors vous m’imaginez en vacances? Mes valises sont soigneusement réfléchies, réduite au strict minimum. Si, par accident, je vais au bord de la mer, une paire de tongs suffira, la plus banale et la plus jetable, un paréo et éventuellement 2 costumes de bains. La plupart de mes habits sont en fin de vie, car de toute façon avec le sel, le sable, la crème solaire, la transpiration et le risque de ramener des puces de lit, ben je préfère tout jeter de toute façon. Je fais, si nécessaire, une exception pour la petite robe en cas de soirée… J’oublie une fois sur deux ma brosse à cheveux, mon dentifrice et/ou le shampooing. Mais le but est de voyager le plus léger possible et au pire des cas, on peut acheter sur place. Ce que j’aime moi, lorsque je pars, c’est le voyage. Je ne pars pas en vacances, je voyage avec toute la subtilité qu’il y a dans cette terminologie. Me reposer… aller à la plage quotidiennement, sans moi. Louer une voiture, une vespa, une moto, un chauffeur et visiter, le plus possible avec le moins d’encombrement. Et j’aurais l’impression d’avoir eu de réelles vacances seulement si j’ai pu partager avec des locaux, manger une nourriture inhabituelles, entendu une langue qui n’est pas la mienne et m’imprégner d’un ailleurs.

Après plusieurs années, à avoir fréquentée les aéroports, je me retrouve un peu comme Georges Clooney dans « up in the air » qui analyse les gens, pour savoir quelle file prendre. Moi cependant je le fais en m’imaginant leur destination et en essayant de faire la distinction entre voyageurs et vacanciers.

Alors vous, plutôt pigeon ou crêpe ?

Rendez-vous sur Hellocoton !
Tag(s) : #Voyages

Share this post

Repost 0
To be informed of the latest articles, subscribe: