Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog

Festivals 2013 - Paléo Day by Day

L’événement « rien à battre » de la soirée

En général quand on est habitué aux Festivals on se rend compte que c’est toujours la même rengaine. « On n’a plus vingt ans »… on ne peut plus faire comme avant, on évitera de trop boire et de trop manger, sinon merci les kilos. Alors quand on passe le portail d’entrée, beau portail d’ailleurs, on accède au terrain du festival empli de bonnes intentions : « cette année je vais boire de l’eau et trouver les stands qui servent de la nourriture saine ».

C’est 10 minutes après, assises aux premières tables ombragées trouvées sur le chemin, que la première bouteille de rosé balaye toutes les pensées qu’on a pu avoir… au fait j’avais dit quoi ? Allez au diable toutes les bonnes résolutions et finalement « on ne vit qu’une fois ». D’ailleurs vous ne trouvez pas qu’il y a des citations qui nous arrangent fortement.

De toute façon si les festivals étaient des lieux où il fallait manger sainement et boire de l’eau ça se saurait, non ? Dès le deuxième jour je n’ai pris qu’une seule résolution… celle de laisser ma conscience à l’hôtel. Beaucoup plus pratique.

Le concert à ne pas louper

Mais bon Festival ne rime pas forcément avec alcool, sex, drogues mais surtout, oui surtout avec Rock. Et particulièrement cette année, les organisateurs ayant décidés de mettre en avant les guitares électriques et les lourdes batteries. Ce n’était pas pour me déplaire d’ailleurs. Le premier jour devait faire la part belle aux jeunes talents montants et aux anciennes gloires, et là quand je dis anciennes, je le pense fortement car en tête d’affiche se produisait Neil Young. Qui n’a finalement de Young que son nom. Mais bon, faut lui laisser, il assure pas mal le papy encore.

Les autres concerts qui faisaient partis de mon programme étaient … Mokoomba (pour bouger-bouger), ALT – J (parce que parait-il il fallait quoi.), Phoenix et Gesaffelstein (juste parce qu’il est beau).

Parmi tout cela je retiendrais entre autres les petits frenchies de Phoenix. Trouvant au chanteur une ressemblance certaine avec mon filleul cela me l’a rendu fort sympathique aussi. Je me suis presque attachée à ce petit gars qui semblait bien perdu sur la Grande Scène, se faisant acclamé par une horde de jeunes femmes (histoire de ne pas dire ados) prêtes à lui arracher ses vêtements et à lui essuyer la sueur du front avec le peu de tissu qui recouvraient leur corps. Naturellement que le bout de tissu en question risque de ne plus jamais être lavé, faut bien s’en rendre compte.

Certes Phœnix a eu la chance de débuter la semaine qui s’annonçait fortement empreinte de la patte baby-rock avec les futures prestations des BB Brunes, des Arctic Monkeys et de Bastian Baker. Ce qui leur a évité la « comparaison » avec les autres. Mais ils étaient biens.

Mais le concert qui m’a scotché et fait du bien partout partout partout c’est celui des petits anglais de Heymoonshaker… bruitage à la bouche (beat box) et guitare. Ces deux gaillards ont créé la sensation sous leur petite tente où ils se produisaient. A voir et à revoir… Vous trouverez ci-dessous une vidéo d'eux.

Le concert dont on (je) se serait bien passé

Je vais être méchante … car ils ne le méritent probablement. Ils sont jeunes et talentueux et musicalement ils touchent comme dirait un copain. Mais bon quand on est hermétique on est hermétique.

Alt-J… sérieusement ? Pour moi ce fut un de ces grands moments de solitude. Vous savez ce genre de moment où on vous a tiré à une expo d’un artiste en vogue, terriblement tendance, que vous êtes devant une structure aussi indéfinissable qu’inesthétique et que vous recherchez encore le sens et éventuellement aussi l’idée qui se cache derrière. Que vous préférez rester seule dans votre coin et que vous espérez secrètement que personne ne vous demande ce que vous en pensez. Ce genre de moment ou votre ami(e) vient vers vous et vous dit « c’est génial non ? »… et que la seule phrase qui vous vient à la bouche c’est « t’es sérieux/se là » ?

Ben Alt-J c’est l’effet que ça m’a fait ? Lorsque ma british de copine qui m’accompagnait criait toute sa joie de voir le groupe se produire sur scène, une seule pensée m’a traversé l’esprit : « Et en plus ils sont moches ». Non rien à dire, Alt-J, je suis sure qu’ils auront beaucoup de fans, mais en tout cas pas moi… Si vous voulez vous faire une idée… ben c'est la deuxième vidéo...

Et sinon

Première soirée… donc pas encore sur les rotules.

Evité l’orage de justesse en faisant faux bond à Neil Young après 1h de concert et surtout en renonçant à voir Gesaffelstein. De toute façon il est trop jeune pour moi, enfin paraît-il !! Ce n’est pas grave, de toute façon … ils ont annulés le concert à cause de l’orage susmentionnée… trop de flotte d’un coup. C'est bête hein !

Un paquet de clope (argh), 4 bouteilles de rosé à deux (pas trop mal) une paire de jeans sales, un coup de soleil sur le nez.

Festivals 2013 - Paléo Day by Day

HeyMoonShaker ...

Alt-J

Rendez-vous sur Hellocoton !
Tag(s) : #Concerts

Share this post

Repost 0