Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog

Festivals 2013 - Paléo Day by Day II

L’événement « rien à battre » de la soirée

Ok il faisait chaud, très chaud. Mais bon, on peut avoir du style tout en étant habillée léger … non ? Cette année j’ai découvert que certains classiques de la mode des années 80 étaient de retour. On avait déjà le cordon pour mettre autour de la tête qui ne sert à rien, les leggins, colorées qui plus est ainsi que le duo top dentelle – soutien-gorge fluo. Et parmi ces classiques dont on se serait bien passés, les mini shorts taille haute. Déjà que Nabilla nous a mis ses moitiés de fesses sous le nez pendant tout le printemps et l’été (et ça même si on n’a pas regardé un seul épisode de la téléréalité où elle se produisait) c’est la population entière qui s’y est mise. Et je dois vous dire une chose, le mini short ok, quand tu as 16-20 ans et/ou des jambes fuselées à souhait, sinon NON !!! Mais alors juste non… ça ne le fait vraiment pas.

Sérieux ! Un surplus de cellulite, des genoux cagneux et/ou une peau mal entretenue, je suis désolée mais on ne voit que ça… et même moi, qui pourtant devrait balayer devant ma porte, en ce qui concerne le physique tout le moins… je reste parfois surprise devant tant de hardiesse… ou serais-ce une différente perception de la réalité ?

Vivement que nous retournions à d’autres classiques pour les années à venir. Je propose personnellement que l’on lance la mode des années 50, élégante et raffinée, un petit côté pin-up pour être sexy, des fentes de jupes et décolletés suggérés et des robes d’étés évasées et tellement coquettes.

Le concert à ne pas louper

Je dirais que même si les Arctic Monkeys of fait une prestation un peu froide, elle fut parfaite. Orchestrée de main de maître par Alex Turner qui a démontré une nouvelle fois qu’il était probablement, à l’heure actuelle, un des meilleurs showman de la scène britannique. Eh oui quand on a son nom écrit aussi grand que celui de Mike Jagger lors du plus grand festival anglais… on ne peut se tromper.

Ce gars et son groupe sont définitivement a classer dans les phénomènes de la brit-pop du 20ème et 21ème siècle. Ce fut très bon, mais parfois un peu trop lêché à mon goût.

Non mon gros coup de cœur de la soirée je l’ai trouvé dans une petite tente, au détour d’une balade. Un gars qui n’a l’air de rien, le hipster look croisé au grunge, les instruments on dirait de la récup, ses habits aussi d’ailleurs.

Et finalement une voix qui vous scotche, une maitrise parfaite de sa guitare. Et une Sekh Met sous le charme, prête à partir demain pour la Caroline du Nord s’il me le demandait. J’ai directement téléchargé son album et tout es absolument magnifique… Jonathan Wilson est mon nouveau héros. A consommer sans modération.

Festivals 2013 - Paléo Day by Day II

Le concert dont je me serais bien passé

Vous connaissez le sentiment … être déçu parce que l’attente était trop grande / haute / forte etc. ? Eh oui, malheureusement j’ai passé par ce terrible sentiment mercredi soir, deuxième soirée du Paléo. Arctic Monkeys, Smashing Pumpkins, Darko Jones, Asaf Avidan (enfin j’allais découvrir), tous ces noms auguraient d’une soirée très rock et tout à fait dans ce que j’aime. Surtout les Smashing, toute ma jeunesse. Donc celui que j’attendais avec impatience toute la soirée vu qu’ils étaient programmées à minuit. Les premières 5 minutes, génialissime avec « Tonight tonight », ils frappent un grand coup et boum patatras, tout dégringole. Une sono merdique (et pourtant), un Billy Corgan largement en dessous de ses capacités vocales habituelles et un groupe qui n’a de smashing plus que le nom. Sérieusement, comment détruire/smash tous mes bons souvenirs en quelques seconds chronos et rentrer frustrée à la maison / euh hôtel.

Et sinon

Un coup de soleil qui a dépassé le stade du nez … et 4 bouteilles de rosés.

Divers cocktails, et ouvert un nouveau paquet de clopes (à savoir si celui que j’ai fini était celui de la veille ? aucune idée !) – Faudrait vraiment que j’arrête de fumer… sauf que je suis une fumeuse sociale moi, peux pas m’empêcher quand je suis en communauté, suis faible.

Un tour dans les back-stage juste avant le concert des Arctic Monkeys (ne criez pas)… je n’ai pas vu Alex. Un tour derrière les back-stage pour boire (encore).

Obligation de manger quelque chose avant minuit, histoire d’éponger.

Un penta-court et un t-shirt sales supplémentaire. Et une blessure au gros orteil (….. p***** de salo **** de tongs).

Tag(s) : #Concerts

Share this post

Repost 0
To be informed of the latest articles, subscribe: