Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog

Time goes by ... too quickly !

Autant la Madonne disait qu'il passait lentement, voire trop lentement, Autant j'ai l'impression que le temps passe beaucoup trop vite. En effet, comme dirait William Penn, le temps est ce que nous souhaitons le plus mais que nous utilisons de la pire manière. Ah la gestion du temps, grande question existentielle.

Au fait de défauts j’en ai deux, enfin entre autres, mais deux qui sont le genre de défauts qui peuvent vous mettre sérieusement dans l’embarras et avoir des conséquences plutôt désastreuses. Car ok, je bois, je fume mais dans l’absolu ce ne sont pas réellement des défauts problématiques, enfin pas encore.

Là je parle d’autre chose. Dans un premier temps je suis un « control-freak » de première catégorie, championne du monde. Pire que Katherine Heigl dans l’Abominable vérité. Je n’aime pas perdre la maitrise des choses, je déteste ça au contraire, je n’arrive pas à lâcher prise, c’est im-po-ssi-ble ! Et dans un second temps, je suis hyperactive, ne connais pas mes limites et je suis capable de m’investir dans 36 trucs différents à la fois. Et justement je suis dans ce genre de période maintenant. Et je dois avouer une chose, souvent hyperactivité et besoin de contrôle ne font pas bon ménage.

Time goes by ... too quickly !

Il y a une année et demie, lorsque j’ai décidé de me lancer dans mes études post-grades je savais que je signais pour trois ans d’un truc totalement et complètement chronophage. De plus, vu que ça me coûte (enfin à la boite) les deux bras et une oreille, je m’étais promis-juré que j’allais me concentrer complètement sur ce programme. En effet, sachant qu’en cumulant cela avec le travail j’allais facilement me retrouver en mode surchargé et surmenée et qu’il fallait me recentrer pour ne pas m’assurer une totale perte de maitrise !!! J’ai donc démissionné de deux comités, et mis de côté beaucoup d’autres activités accessoires (genre mon blog par exemple) et j’ai tenu… jusqu’à maintenant !!

Et soudainement … je pète un câble. J’ai à nouveau envie d’écrire, et pas que des résumés de bouquins, des notes de cours, des travaux d’études, de groupes et autres mails professionnels. Il me prend aussi l’envie de lire, des romans, livres fantastiques etc… Exit les bouquins de Stratégie, de Management, de management stratégique et autres bibles marketing. J’ai soudainement envie de me prendre du bon temps et de me faire 20 dates de concerts sur seulement 4 mois, et j’ai surtout envie de m’investir à nouveau dans plein d’activités différentes. Dont celle de devenir membre du groupement des jeunes dirigeants le plus actif et populaire de suisse. Je ne sais pas si c’était l’ambiance estivale qui m’a soudainement donné cette envie de flâner, de m’occuper de moi, de mon déménagement, en allant de concert en concert et ou en passant plus de temps à m’occuper de mon petit chez moi ? Je ne sais pas si c’était le fait que la clientèle était très tranquille sans mettre de pression qui m’a donné l’impression que je pouvais prendre un peu de recul et chiller ? Ou c’est parce qu’il flottait une ambiance de vacances autour de moi que soudainement j’ai aussi eu envie d’en être ?

Time goes by ... too quickly !

Mais le souci avec ce genre d’instants c’est leur perversité, car soudainement le son douloureux du tocsin vient vous réveiller et vous rappeler que bon, faudrait arrêter de rêver et que c’est l’heure de repartir au turbin. Se faire littéralement sonner les cloches par quelques phrases bien placées et surtout dites par d’autres.

Ce genre de phrases qui appellent au fond de vous ce vicieux sentiment de culpabilité … du style « Tu te rends compte dans 6 semaines t’es aux States, tu te réjouis ? » - Euh 6 semaines ça fait combien de dodos ça ? 41 ? ARGHHH …. « Salut la compagnie, vous savez notre travail de veille, faudrait voir pour … enfin je dis ça je dis rien »…. Et ainsi de suite.

Time goes by ... too quickly !

Le seul souci c’est que je me retrouve confronté à un sérieux dilemme. Comment gérer le tout, au moins jusqu’en septembre car là il ne s’agit pas de gérer deux choses à la fois, mais plusieurs… Au fait ma to-do list pour les 6 semaines à venir ressemble un peu près à ça… Sans compter que j’en ai encore une plus détaillée pour la majorité des points – Eh oui je suis du genre à faire des listes de listes :

  1. La reprise des activités au bureau et deux personnes en moins pour une durée indéterminée.
  2. L’obligation d’avoir terminé deux travaux écrits avant la fin septembre (et pas les petits travaux)
  3. La préparation des examens.
  4. La préparation de mon séjour d’un mois aux USA.
  5. Préparer des billets pour le blog, car bon j’viens de recommencer, ce n’est pas pour arrêter maintenant.
  6. Continuer à décorer et investir mon nouvel appartement.
  7. Régler encore des détails administratifs suite à mon déménagement.
  8. Régler encore des détails techniques suite à mon déménagement.
  9. Faire encore au moins 2 house-warming au moins avant le point 4.

Voilà … alors fondamentalement je me dis que j’ai trois solutions… soit j’écrème (mais pas trop envie), soit j’engage une assistante personnelle (pas les moyens) et/ou j’apprends à gérer mon temps. Et là c’est tout le problème… je n’ai, jusqu’à présent, jamais réussi à trouver un outil de gestion du temps qui me convienne réellement. Que cela soit écrit, visuel, électronique, informatique, papier, plastique, etc. aucun ne marche comme il se doit. Et vu que j’ai une manière de me « discipliner » tout à moi, je ne trouve mon bonheur dans aucun des systèmes se trouvant sur le marché. Alors voilà je me gère au jour le jour… jusqu’à ce que je voies le mur s’approcher et que je me dis « faudrait voir pour ».

Et vous vous gérez comment votre temps ?

Rendez-vous sur Hellocoton !
Tag(s) : #Ma vie... tout simplement.

Share this post

Repost 0