Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog

Un déménagement … la clé du bonheur.

Je vais vous dire une chose, je l’ai trouvé la clé du bonheur, le pont vers le nirvana, le salut. Je sais quel est le chemin à prendre pour l’épanouissement d’une jeune femme (bon plus si jeune que ça au fait mais bon faut pas le dire…). Pas besoin d’un homme, ni d’un nouveau sac à main (chaussures, maquillages etc) ou d’un nouveau travail. Non il vous faut juste déménager… dans un endroit qui vous plait. Mais rien que le fait de déménager, comme je l’ai fait moi, revenant à la « Grande Ville », est la clé de tout. Et ce pour diverses raisons.

Bon d’accord je rigole, ma ville n’a rien d’une grande ville mais quand même on y trouve tout ce qui faut, terrasses pour des apéros prolongés, magasins de toutes catégories, restaurants, bars et tout le toutim. Même avec ses quelques dizaines de milliers d’habitants ma petite bourgade n’est pas en reste. Et pour moi on parle clairement de ville, surtout parce que maintenant je connais la campagne, je l’ai pratiquée la vie sauvage au milieu de nulle part entourée de loups… euh de renards.

ça c'est ma ville !

ça c'est ma ville !

Un déménagement … la clé du bonheur.

En effet il y a un peu plus de 5 ans une mouche bizarre m’avait piquée (c’était celle de l’amour malheureusement) et m’avait entrainée dans la folle idée qu’un exode vers la campagne serait l’idéal pour construire notre nouvel amour naissant. Lui je vous en ai parlé un jour là … A peine le contrat de bail signé, Monsieur a pris les jambes à son cou et a disparu. Et voilà que je me retrouvais seule, entourée de mes vaches et leurs cloches.

Une chose est sûre… la méthode Coué ça fonctionne pendant un certain temps. Se persuader que tout va bien, à la Dany Boon (je vais bien, tout va bien), vous donne réellement l’impression que les choses se déroulent comme il le faut et que finalement la campagne c’est votre truc. Ah ben non, bien que la vue soit belle, les voisins peu encombrants et l’air pur cela ne suffit pas à nous (me) rendre heureuse. C’est définitif je ne suis pas faite pour la campagne. Marre des fleurs, des arbres, vaches et autres joyeusetés rurales… Fallait que je retourne à la ville…et vite.

Après plusieurs tentatives infructueuses de visites d’appartement, je suis enfin arrivée à trouver le logement de mes rêves. A 300 mètres du bureau, en plein centre, entourée de tous mes restaurants, bars et autres réjouissances préférées. Quel bonheur, le jour du déménagement, de me retrouver allongée sur mon lit et d’entendre la rue piétonne vivre, les gens parler, le pouls d’une région habitée.

Je n’aurais jamais cru que ce genre de petites choses, tel un déménagement, peuvent rendre une personne aussi heureuse et comblée que je le suis aujourd’hui.

Eh oui, avis à toutes… le déménagement c’est juste que du bonheur.

  • Lors d’un déménagement vous découvrez plein de petites choses que vous aviez oubliées. Si nombreuses sont les affaires que vous pouvez directement trier verticalement d’autres réveillent automatiquement en vous une émotion, un souvenir … une certaine nostalgie. Et rien que ce genre de petites choses fait du bien au moral.

  • Lors d’un déménagement vous vous découvrez de passions inconnues. Ah tiens, je collectionne les shampoings, les blocs de papiers, les carnets, les stylos, les briquets et aussi les sacs en papier et plastique. Mes amies auront tendance à dire que ce sont les origines russes qui ressortent, qui, lors de la période soviétique, gardaient toutes ces choses utiles vivant dans la peur du manque.

  • Lors d’un déménagement vous vous rendez compte à quel point vous êtes riche en vêtements, habits, produits de beauté. Ah mon dieu… les sacs à mains. J’en ai donné la moitié, ne gardant que ceux de valeur, et il m’en reste encore suffisamment pour changer tous les mois, voire plus souvent, si je le souhaitais. Et j’osais encore dire à mes amis, à chaque fois que je rentrais dans un magasin LANCEL (car oui sur 100% de sacs à mains en ma possession, 60% sont de cette marque) qu’il fallait absolument que je trouve un sac pour accompagner cette tenue ou celle-là. Et je ne vous parle même pas des chaussures.

  • Lors d’un déménagement vous vous débarrassez d’énormément de choses, vous faites le ménage par le vide. Les habits, les chaussures, sacs à main, tout va au centre de tri de la croix rouge et/ou d’Emmaüs. Le mobilier part aussi, surtout celui que vous aviez et qui ne vous convient plus. Soit on vend, soit on donne, mais surtout on liquide. Et ça fait un bien fou. On se sent léger. On peut meubler à nouveau et cette fois, à quarante ans on sait ce qu’on veut.

  • On refait la décoration, repense l’ameublement dans un nouveau lieu, une nouvelle configuration. J’aime ce genre de moment où la créativité et l’imaginaire prennent le dessus. On fait appel à un copain, passionné, doué de ses mains et on lui commande une table, puis une étagère, un meubles TV, une lampe et aussi « un arbre à chat ». Je dois avouer que quand j’ai reçu les meubles je n’ai pas été peu fière de mon choix. Je n’aurais jamais pu m’offrir du Thimothy Oulton, mais j’ai eu mieux, pour beaucoup moins cher. Et surtout un arbre à chat lumineux. En espérant que mes chats seront reconnaissants de cet arbre de luxe. Ce dont je doute fort, vu la gratitude dont font preuve les deux terreurs dont j’ai la charge.

Eh oui les filles, et les mecs aussi. Un déménagement c'est un moment d'intense émotion, d'excitation. Le seul souci, ça coûte un bras...

Rendez-vous sur Hellocoton !
Tag(s) : #Ma vie... tout simplement.

Share this post

Repost 0
To be informed of the latest articles, subscribe: